Catégories ACTUALITÉS

Musée romain


Musée romain de Nyon photo hobby place

Bienvenue au Musée romain de Nyon

Le Musée romain de Nyon ouvre ses portes sur la ville antique de Nyon / Noviodunum, le centre urbain de la Colonia Iulia Equestris. Vous pourrez y découvrir la vie quotidienne typique d’une colonie romaine, du soin des apparences à la vie politique. Le Musée propose aussi des activités pour les enfants et des visites guidées.

 

Présentation de la colonie

La Colonia Iulia Equestris

Vers 45 avant J.-C., peu après la conquête des Gaules, les Romains créent la Colonia Iulia Equestris au bord du lac Léman.

Si l’on en croit les sources (antiques et médiévales), elle s’étendait sur la rive droite de Rhône, entre le pays de Gex, le Jura et la rivière Aubonne, en terre helvète.

Apparemment colonie de type militaire, la Colonia Iulia Equestris était destinée à accueillir des vétérans de l’armée de César, en l’occurrence probablement des cavaliers (Equestris).

Elle semble légèrement plus ancienne que les deux colonies voisines de Lyon (Copia Felix Munatia Lugdunensis) et Augst (Colonia Raurica, près de Bâle), créées elles aussi au lendemain de la guerre des Gaules.

Le centre urbain de ce territoire, Noviodunum, fut bâti à l’emplacement même de l’actuelle ville de Nyon.

Qu’est-ce qu’une colonie romaine ?

À l’origine, une colonie est constituée d’un territoire, dont les terres sont distribuées aux nouveaux colons, et d’un centre urbain qui centralise les structures politiques et administratives.

Il arrive également que certaines cités reçoivent, à titre honorifique, le statut de colonie.

Lors de la fondation, le territoire choisi est délimité et divisé en parcelles au cours d’une cérémonie qui joue un rôle fondateur primordial.

Cette opération de quadrillage est appelée « cadastration » ou « centuriation ». La colonie reçoit de l’État romain un statut politique spécifique calqué sur le modèle des institutions de la ville de Rome.

Nyon appartient apparemment à la catégorie des colonies fondées dans des territoires inoccupés, ou pris à un ennemi, dans le but d’asseoir ou de consolider la présence romaine.

Une longue histoire de fouilles urbaines

Dès le XIXe siècle, des personnalités nyonnaises se sont passionnées pour le passé romain prestigieux de la ville. En 1860 déjà, un musée d’histoire locale est créé.

Dès les années 1930, Edgar Pelichet, conservateur du Musée et archéologue cantonal, multiplie études et recherches sur le terrain. Les connaissances sur la Nyon romaine progressent sensiblement jusqu’à la découverte spectaculaire, en 1974, des fondations de la basilique du forum.

Les fouilles archéologiques en ville de Nyon sont entreprises sous la responsabilité de l’Archéologie cantonale de l’Etat de Vaud et menées principalement, depuis 1988, par l’entreprise mandataire Archeodunum SA.

Les fouilles urbaines demandent l’appui des pouvoirs politiques locaux ainsi que le soutien de la population, souvent curieuse de découvrir son passé au sein même de la ville.

Des recherches archéologiques sont régulièrement menées sur le site lors de projets immobiliers ou de génie civil. La basilique du forum, qui abrite le Musée romain depuis 1979, ainsi que l’amphithéâtre, découvert en 1996, ont pu être conservés.

Mais la plupart des vestiges mis au jour sont répertoriés, puis ensevelis à nouveau. Les plus importants sont signalés par des dallages sur les chaussées.

La villa romaine de Commugny, dont on ne connaît principalement que les vestiges de peintures murales d’exceptionnelle qualité artistique, découverts au début du XXe siècle, appartenait au territoire de la colonie.


Musée romain

• de novembre à mars
Du mardi au dimanche : 14h/17h

• d’avril à octobre :
Du mardi au dimanche : 10h/17h

www.mrn.ch

Rue Maupertuis 9, 1260 Nyon, Suisse

+41 22 316 42 80


Retrouvez encore plus d’idées de sorties sur l’application

Disponible sur AppStore & GooglePlay

www.hobbyplace.io

 Tous vos loisirs sont sur l’application Hobby Place

Votre guide des loisirs pour vos week-ends, vacances et séminaires en France

Nous suivre sur FacebookInstagram

Aucun commentaire

Laisser un commentaire